vendredi 5 août 2016

#3 Half Bad: Quête Noire, Sally Green

Titre: Quête noire

Auteur: Sally Green

Éditeur: Milan

Nombre de pages: 374

Genre: Fantastique, Young Adult






Synopsis:

L'Alliance des sorciers libres
a été dispersée. Comme tous
ses compagnons, Nathan se cache.
Mais il ne renonce pas à la guerre,
sa guerre. Une amulette secrète
lui donnerait le pouvoir
de sauver l'Alliance.
Nathan part à sa recherche,
au risque de s'y perdre,
et de perdre tout ce qu'il aime.




« Pour triompher, le mal n'a besoin que de l'inaction des hommes de bien »



Mon avis: Que j'attendais ce dernier tome avec impatience! Après avoir dévoré les deux premiers tomes, il me tardait vraiment de retrouver cette série.

Dès les premières pages, on est plongés dans cette ambiance si sombre et pesante propre à la série, notamment avec Nathan, et son désir de vengeance:
« Je veux juste la voir morte. Anéantie. Que son âme cesse d'exister. Qu'elle disparaisse de la surface de la Terre. A jamais »

En effet, ce personnage est un héro vraiment atypique et complexe. Son caractère est sauvage, imprévisible et solitaire. Il n'est pas là pour être gentil ou méchant, il fait ce qu'il a à faire sans s'occuper des autres et c'est quelque chose que j'ai bien aimé chez lui car ce genre de héros est plutôt inhabituel:

« En résumé: il serait dingue d'attaquer, dangereux de fureter et plus prudent de déguerpir.
Le choix est vite fait.
J'y vais »

Mais Nathan n'est pas le seul personnage important de cette histoire, et les personnages secondaires sont eux aussi très bien développés, ils ne mâchent pas leurs mots et ont tous une personnalité bien à eux qui les rend vraiment attachants.

De plus, l'intrigue et le monde dans lesquels ils évoluent sont vraiment très originaux. Cette histoire n'est pas de celles qu'on retrouve à toute les sauces, et cet univers bien particulier pousse à la réflexion, notamment avec la différence entre sorciers blancs et noirs. En effet, dans cette histoire, la frontière entre le Bien et le Mal est quasi inexistante, et on ne peut pas dire que la magie noire soit plus mauvaise que la magie blanche, des actes horribles sont commis dans les deux camps, et il faut même avoir le cœur bien accroché pour certaines scènes!

« Un sang tiède ruisselle sur mon bras, tandis que j'étouffe son cri rauque, puis, d'un coup, je déchiquette le tissu et la chair.
Des entrailles visqueuses effleurent ma main gauche […] »

Au fil des pages, on sent qu'on se rapproche de l'affrontement final car la magie est de plus en plus utilisée, surtout chez Nathan, qui s'approche dangereusement de l'invincibilité, et j'ai aimé les questions que cela soulevait.

Dans ce tome, comme dans les autres, le récit est très rythmé, il y a beaucoup d'action, et le style percutant de l'auteur dynamise encore tout cela...c'est une série qui s'améliore de tome en tome et clairement, celui-ci est un coup de cœur pour moi.

Et la fin...je ne m'y attendais pas du tout! Elle est très belle, mais aussi très dure, cependant en y réfléchissant, je comprends pourquoi l'auteur a fait ce choix, même si je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer autre chose pour les personnages.

C'est donc la fin d'une trilogie que j'ai adorée de la première à la dernière page, chaque tome est meilleur que le précédent et on ne s'ennuie pas une seconde! Même si je suis triste que ce soit le dernier tome, tout ce que je peux vous dire c'est: lisez Half Bad!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire